Σάββατο, 30 Μαρτίου 2013

Europa Nostra Awards 2013




The winners of the 2013 European Union Prize for Cultural Heritage - also known as Europa Nostra Awards- were announced on March 26 by the European Commission and Europa Nostra.

Greece won a prize for the conservation project of the Propylaea Central Building on the Acropolis, while in the Dedicated Service category; the award went to the Committee for the Conservation of the Acropolis Monuments (ESMA). 






The award ceremony will take place in Athens on June 16 at the Odeon of Herod Atticus.

Hellenic Republic President Karolos Papoulias, EU Commissioner for Education, Culture, Multilingualism and Youth, Androulla Vassiliou, and the President of Europa Nostra, tenor Plácido Domingo are going to be present in the event.

Winners of six projects -out of a total of 30- will be named grand prix laureates, while one of the winners will receive the public choice award, based on an online poll currently underway by Europa Nostra.In addition, Athens will host the Europa Nostra European Heritage Congress for 2013 from June 13 to 17, marking the 50th anniversary of the networks's continuous work in advancing Europe’s cultural and natural heritage.

The Congress is being organised in cooperation with Elliniki Etairia, which this year celebrates 40 years protecting and supporting Greece's natural environment and cultural heritage. 


Τετάρτη, 27 Μαρτίου 2013

Joël Pommerat au Centre Culturel Onassis



Un personnage exceptionnel de la scène théâtrale française contemporaine est accueilli au Centre Culturel Onassis. Il va présenter au public athénien son œuvre "La grande et fabuleuse histoire du commerce", dans une mise en scène de lui-même, du 28e au 31e mars. La pièce, écrite en 2011, se déroule en deux temps : d’abord dans les années 1960, où quatre commerçants expérimentés essayent d’initier un jeune idéaliste aux ruses du commerce. Ce dernier arrive au désespoir quand il est forcé de choisir entre le chômage et les pratiques illicites.

En deuxième lieu, dans les années 2000, le jeune idéaliste d’autrefois s’est transformé en un homme d’affaires puissant et ses anciens enseignants, bannis du marché de travail, en voie de “paupérisation”, demandent son aide. Il s’agit d’une allégorie humaniste, à travers laquelle l’auteur s’exprime sur la fin de l’idéologie et l’hégémonie du capitalisme, la solidarité et les limites de la morale. 


La performance sera encadrée d’une série d’événements parallèles, qui font partie de l’hommage du CCO au créateur français : le 27 mars, Joël Pommerat rencontre le metteur en scène Yannis Leontaris à l’Institut Français d’Athènes. Vendredi le 29, Pommerat discute avec le public après la performance et le samedi, 30 mars, l’artiste donne un Masterclass pour les spectateurs de la pièce, dans la Salle de Dance du Centre Culturel Onassis. Finalement, du 3e au 21e avril, le groupe théâtral Kanigunda présente au CCO la pièce de Pommerat, honorée du prix Molière 2010, "Cercles/Fictions". 


Source : GrèceHebdo

Τρίτη, 26 Μαρτίου 2013

Le 25 Mars, jour de l’indépendance pour la Grèce.


Partout défilés ‘privés’ pour les politiciens.


Comme l'année dernière, à Athènes, le défilé s'est déroulé sans la population athénienne. La place Syntagma était fermée au public, 4.ooo policiers ont bouclé la zone et seuls les officiels ont pu assister au défilé. Pour les athéniens, il ne restait que l'option télévisée...

A Rhodes, un groupe de citoyens indignés a insulté les politiciens locaux. Un policier a tenté de mettre de l'ordre et des manifestants en colère l'ont frappé au visage. La police anti-émeute a dû intervenir pour que la parade se poursuive. Une femme aurait même attaqué  un conseiller municipal avec un couteau.

A Ierissos, le village qui a dernièrement été envahi par la police anti-émeute et la bridage anti-terroriste suite aux évènements de la mine de Skouries, le défilé scolaire s'est transformé en une nouvelle manifestation contre l'exploitation minière et la répression policière. Les étudiants portaient un t-shirt "SOS Halkidiki" ou "Des gaz lacrymogènes dans l'école, 7 mars 2013" en rappel des évènements répressifs.
 
A Loutraki, le chef de la police a été suspendu après l'agitation des participants qui refusaient aux néo-nazis de l'Aube Dorée de déposer leur offrande.

Un maire a également été menacé par Elias Kasidiaris, le porte parole de l'Aube Dorée, pour avoir refusé de lui laisser placer une couronne. Des membres du groupuscule néo-nazi ont manifesté devant la chaîne de télévision Mega car elle diffuse des séries turques. Un des parlementaires aurait uriné sur la porte de la chaîne...

Un garçon de l'école d'Athènes a été nommé comme porte drapeau pour donner un signal contre le racisme et contre l'Aube Dorée.

Un garçon de l'école d'Athènes nommé comme porte drapeau comme un signal contre le racisme.

A Thessalonique, une banderole en soutien à Chypre a été présentée ("Nous sommes tous chypriotes")

Source / traductions Okeanews.
 


Σάββατο, 23 Μαρτίου 2013

Jacques Lacarrière : Ombres et lumières ou l’éblouissement des années grecques 1950-1966.




On connaît le Jacques Lacarrière « buveur d’horizons », voyageur impénitent, passeur de mots, au-delà des rives familières. Un Jacques Lacarrière dont la prose et la poésie font surgir les images : L’Eté grec, Chemins faisant, Les hommes ivres de Dieu, A l’orée du pays fertile…

On connaît moins, ou peut être pas, le Jacques Lacarrière « jardinier des images ». Dès les années 50, ébloui par le soleil grec, l’écrivain se livre à l’incandescence de ses lumières et de ses ombres.

Un simple 50mm Leica devient son stylo. La lumière sa syntaxe. Pris au hasard des rencontres et des vagabondages grecs, ces instantanés inédits qui se passent des mots écrivent son carnet de voyage secret.

A travers ce pays aux « lieux nus et brûlants », il va, « entre ce noir et ce blanc entre lesquels il n’y a rien », exercer son ½il à figurer le visible : îles, pêcheurs et paysans, marins et gamins, arêtes vives et surfaces arasées, murs chaulés et verticalité des ombres… Mais aussi tenter de capter l’invisible : comme cette grâce de Dieu qui retombe en plénitude sur les visages juvéniles ou ravinés des moines du Mont Athos.
 

Galerie 3F, 58 rue des Trois Frères 75018 Paris 18 Tel 06 63 22 48 68

Du 19 mars 2013 à 14:00 au 24 mars 2013 à 19:00 

The Saturday edition of Athens' dailies at a glance.





Tax-cannibalism via e-mail. ( ELLADA)

Voice of one crying in the Wilderness over taxation. (ESTIA)

The regulations (for legalizing) structures lacking building licenses. (ETHNOS)

One billion euro VAT stolen - Burring document from SDOE financial crimes squad. (IMERISSIA)

Kouvelis (leader of junior partner in three-party coalition government) veto on layoffs (in public sector). (KATHIMERINI)

Into the 'battle' for the tax revenues with new weapons. (NAFTEMPORIKI)

Loans: New law hides traps and minor opportunities. (NIKI)

Immense government blame. (RIZOSPASTIS)

The war of the taxes. (TA NEA)

Upsets for old insured. (VRADYNI)

Plan 'Jungle' for 25,000 layoffs. (6DAYS)

Πέμπτη, 21 Μαρτίου 2013

Ryanair a inauguré la nouvelle saison touristique en Crète.




La compagnie aérienne low cost Ryanair a “ouvert le bal” mardi de ses vols à destination de La Canée (Crète), inaugurant la nouvelle saison touristique.

L’avion de Ryanair, en provenance de l’aéroport Stansted de Londres, a atterri à la mi-journée à l’aéroport “Ioannis Daskalogiannis” de La Canée avec à son bord 162 touristes, accueillis à leur descente d’avion par les représentants de la branche du tourisme de l’île et la direction de l’aéroport.

Par ailleurs, les préparatifs pour la création à La Canée de la première base de Ryanair en Grèce sont entrés dans la dernière ligne droite. Un avion de la compagnie stationnera en permanence sur l’aéroport “Yannis Daskalogiannis” à partir du 25 avril.

Τετάρτη, 20 Μαρτίου 2013

Crisis is a Greek Word (Travelling Exhibit in Izmir)



Fifty of the best Greek visual communication designers are participating until March 29 at an international exhibit in Izmir, Turkey, titled Crisis is a Greek word. This is a global initiative exploring the ongoing distress that has been affecting more and more countries, inspiring these top designers -with over one thousand international and national distinctions between them- to convey a message of creativity to the world.

The project includes works printed on cloth, videos, algorithm and industrial design. In Turkey, the designers will hold a one-day meeting with Turkish designers that will include the collaborating Faculty of Fine Arts and Design of Izmir University of Economics.

A competition will be held for Turkish designers to produce a poster that will travel with the exhibit once it leaves Turkey on March 29. The project was conceived and organised by the Susurrus group -a non profitable organization of artists willing to communicate design values all over the world.

Τρίτη, 19 Μαρτίου 2013

Les fruits confits au sirop, un gâteau ‘à la cuillère’




La tradition alimentaire grecque a toujours eu une variété d'édulcorants naturels à proposer, tout à fait différents des pâtisseries à base de beurre de la cuisine européenne. Des ingrédients crus comme les fruits, le miel, les figues, la molasse de raisin, les noix ou le sésame ont constitué la base de la pâtisserie grecque dès l'antiquité. Grèce Hebdo consacre cette édition de ''produits alimentaires grecs'' au gâteau le plus ordinaire et en même temps le plus aimé de la famille grecque, le gâteau ''à la cuillère''. 

Il s'agit de fruits et de quelques végétaux confits au sirop, une recette simple datant de l'ère byzantine et née non seulement de la gourmandise mais aussi de la nécessité de conserver les aliments. Avant même l'apparition du sucre, les fruits ont été conservés dans du miel. 
Presque tous les fruits peuvent être confits au sirop, les différentes régions du pays ayant leurs spécialités, comme une variété d'aubergine en Crète, les pistaches en Egine, ou la petite pomme 'firiki' du mont Pélion, en Magnésie. Même les pétales d'une variété spéciale de rose sont délicieusement confits au sirop! Certains fruits (p.ex. la cerise) sont d'abord dénoyautés et d'autres, comme le coing et la carotte, grattés. Quant aux agrumes, c'est la chair qui est confite au sirop. Après avoir été sélectionnés un par un, les fruits sont cuits avec du sucre pendant des heures afin qu'un sirop dense soit préparé. Il est impératif que la texture des fruits ne soit pas altérée, qu'ils ne soient pas abîmés et qu'ils conservent leur arôme et goût original. 
On dit que pour préparer ce gâteau on a besoin ''d'une grande patience et d'une grande casserole''. Il y a beaucoup de variations de la recette de base, dépendant du fruit qui est confit, en ajoutant des herbes, des épices ou des noix. Par exemple, un peu de jus de citron est ajouté pour préserver la couleur originale du fruit. Souvent, des bâtons de cannelle ou des amandes blanchies complètent le gâteau. Malgré leur goût sucré, les ''gâteaux à la cuillère'' constituent un dessert sain, naturellement préparé, sans lipides et riche en vitamines et minéraux.
L'image de grands pots en verre pleins de fruits confits au sirop dans la cuisine de grand-mère est un souvenir d'enfance que tous les Grecs partagent. L'art, transmis de génération en génération, est lié aux grands évènements de la famille grecque mais également aux joies de la vie quotidienne. 

Servis à la cuillère, d'où leur nom en grec, ces fruits au sirop ont été le dessert traditionnel des fiançailles et un symbole d'hospitalité à la grecque. De plus, ils ont toujours accompagné parfaitement le café grec et les glaces. Aujourd'hui, ce dessert jouit d'une vraie renaissance. Il est professionnellement préparé par des associations commerciales de femmes de toutes les régions grecques, qui utilisent la même recette et les mêmes ingrédients que leurs grand-mères. Les grands pâtissiers grecs l'utilisent de plus en plus dans leurs créations. Le ''gâteau à la cuillère'' est l'un des produits traditionnels exportés de la Grèce.

Παρασκευή, 15 Μαρτίου 2013

La fête de la Francophonie est arrivée!



La fête de la Francophonie est de nouveau à son rendez-vous. Toute une série d’événements sont prévues de 13 au 23 mars à l’Institut Français de Grèce. Plus précisément : 

• Le 15 mars à 16h il y a une très intéressante conférence sur ´´La République démocratique du Congo et de la Francophonie´´ par Isidore Ndaywel E NZIEM. 

• Le concert d’ouverture de la fête de la Francophonie aura lieu samedi 16 mars à Gazarte par Michel Legrand, compositeur français très connu pour ses musiques de films. 

• Le 19 mars à 20h, Emilie Duval donnera un concert de funk-pop avec des influences jazz, en collaboration avec l'Ambassade du Grand-Duché de Luxembourg en Grèce. 

• Le partir de 20 mars, l'artiste suisse Philippe Becquelin expose ses caricatures comiques sur une exposition intitulé Mix & Remix qui sera ouverte jusqu'au 30 Mars. 

• Jeudi 21 mars on pourra participer à une Table Ronde intitulée ‘’Langue et Musique" avec l'écrivain suisse Metin Arditi et le journaliste grec Takis Theodoropoulos. 

• A partir du 1er jusqu’ au 30 mars durera l’ exposition ‘’Les 10 mots semés au loin’’ par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), à la réception de l'Institut français d'Athènes. 

• Spectacle de danse itinérant des enfants du LFH intitulé “souffle du soi(e)” qui a lieu vendredi 15 mars à Syntagma à 10h et samedi 23 mars à 12h30 et 14h30 à l IFA.

• Le festival européen Anamesa avec le Lycée Franco-Hellénique Eugene Delacroix du 13 au 17 mars. Le festival invite des jeunes talents, en situation de handicap ou valides, à se rencontrer autour d’un dialogue artistique.

 


The early Minoan period and the origin of the palatial phenomenon.




(New Data from Phaestos)

The origin of the Protopalatial phenomenon has recently undergone a process of profound re-evaluation on the basis of the acknowledgment that its conceptualization was heavily influenced by the characteristics of its MM III-LM I Neopalatial successor. 

This rethinking process, which started from challenging the very use of the term ‘palace’, clarified that the early court buildings functioned as the principal ceremonial focus for a wider urban or rural community and, rather than serving as a residence for an elite authority, might have housed an institution that was instrumental in promoting and maintaining social cohesion. 

This prevalent ceremonial function emerged particularly clearly at Mallia and Knossos, but not at Phaistos, where evidence for the EM was far too sparse. The resumption of the excavations at Phaistos provided important new data which allowed a completely different picture to be pinpointed for the EM period. 

This paper, building on these discoveries, aims to contextualise the foundation of the First Palace at the site by clarifying its specificity - in terms of function and status - from its colonization at the end of the Neolithic period, throughout the Early Bronze Age.

Source: Academia.edu
Simona Todaro
Università di Catania, Dipartimento di Scienze Umanistiche, Faculty Member

Πέμπτη, 14 Μαρτίου 2013

Paris: la Grèce à l’affiche




Le festival de théâtre grec antique “Dionysies” propose pour la dixième année, une programmation dense et variée associant théâtre, danse, poésie, musique, chant et éloquence, durant une semaine à Paris (du 22 au 30 mars) entièrement dédiée aux arts vivants antiques.

Le festival, unique en son genre, est initié par le Centre de poésie et de théâtre antique Démodocos et co-organisé par le Service culturel de l'université Paris-Sorbonne, bénéficiant également du soutien des universités de Rouen et de Franche-Comté. Devenu un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs du genre, le festival est ouvert à tous et encourage à la découverte grâce à des ateliers de pratiques artistiques destinés aux plus jeunes.

Et si vous préférez le cinéma, notez que le 7e Panorama du Cinéma Grec Contemporain sera présenté, du 20 au 25 mars au cinéma le Balzac à Paris, par le Centre Culturel Hellénique avec la collaboration du Centre du Cinéma Grec. Le 7e Panorama présente au public français la nouvelle production cinématographique grec mettant l’accent sur un cinéma d’auteur, reflétant la complexité du monde actuel et plus particulièrement les interrogations de la jeunesse grecque.

Les films présentés sont produits en 2011 et 2012. Il s’agit de films sélectionnés pour participer à des festivals internationaux ou des films qui ont eu tout simplement un succès commercial en Grèce 



Live streaming ταινιών του Φεστιβάλ Ντοκιμαντέρ Θεσσαλονίκης από το ΤΕΙ Ρεθύμνου




Το επιτυχημένο πρωτοποριακό εγχείρημα του Streaming Project – Ντοκιμαντέρ σε Ταυτόχρονη Ψηφιακή Μετάδοση που εγκαινιάστηκε πριν από δύο χρόνια στο 13ο ΦΝΘ, συνεχίζεται να εφαρμόζεται και φέτος, στο 15ο Φεστιβάλ Ντοκιμαντέρ Θεσσαλονίκης – Εικόνες του 21ου Αιώνα, σε συνεργασία με το Εργαστήριο Ηλεκτροακουστικής και Τηλεοπτικών Συστημάτων της Πολυτεχνικής Σχολής του ΑΠΘ, υπό την επίβλεψη του καθηγητή Γιώργου Παπανικολάου.

Με όχημα τις νέες τεχνολογίες, το 15ο ΦΝΘ θα «ταξιδέψει» σε 5 πόλεις της Ελλάδας – Ρέθυμνο  Πάτρα, Κέρκυρα, Μυτιλήνη, και Ξάνθη – καθώς και στη Λευκωσία της Κύπρου, σε συνεργασία με τα κατά τόπους Πανεπιστημιακά Ιδρύματα (Ιόνιο Πανεπιστήμιο, Πανεπιστήμιο Αιγαίου, Πανεπιστήμιο Πατρών, Δημοκρίτειο Πανεπιστήμιο Ξάνθης, ΤΕΙ Κρήτης και Frederick University). 

Πιο συγκεκριμένα, θα μεταδοθούν ταυτόχρονα σε live streaming οι προβολές του Φεστιβάλ οι οποίες θα πραγματοποιηθούν στο Ολύμπιον, από τη Δευτέρα 18 Μαρτίου έως και την Παρασκευή 22 Μαρτίου 2013 στη ζώνη των 20.30, δίνοντας έτσι τη δυνατότητα σε κάθε φίλο του ντοκιμαντέρ να το παρακολουθήσει χωρίς να χρειαστεί να επισκεφθεί τη Θεσσαλονίκη.

Το τμήμα Μουσικής Τεχνολογίας & Ακουστικής του ΤΕΙ Κρήτης (Παράρτημα Ρεθύμνου) με τον εξαιρετικό υλικοτεχνικό εξοπλισμό και την τεχνογνωσία του έχει αναλάβει την κάλυψη αυτού του πρωτοποριακού εγχειρήματος στην πόλη μας με την υποστήριξη του Δήμου Ρεθύμνης. 

Το κοινό θα έχει τη δυνατότητα να παρακολουθήσει μέρος του Φεστιβάλ Ντοκιμαντέρ μεταξύ 18-22.03.2013 την ίδια στιγμή με το κοινό της Θεσσαλονίκης. Επίσης σε ταυτόχρονη μετάδοση θα γίνουν οι παρουσιάσεις των σκηνοθετών με δυνατότητα υποβολής γραπτών ερωτήσεων από το κοινό του Ρεθύμνου στους δημιουργούς.

Τετάρτη, 13 Μαρτίου 2013

The ‘big happening’ in Rethymnon this month.

 

It goes without saying (even though we actually seem to have said it rather a lot!) that the ‘big happening’ in Rethymnon this month is carnival. Despite the crisis, it looks as if this year’s festivities may be even bigger and brighter than ever before. At last counts there were a record number of teams (46) and floats (33) registered for the Grand Parade on March 17th.


March isn’t only about carnival of course - there are a number of other noteworthy events taking place this month. After carnival is over, on March 25th we have one of the most important national and religious holidays of the Greek year.


In the Orthodox Calendar, this date is celebrated as the day that Archangel Gabriel told Mary that she was expecting a child. According to popular legend, this was the day in 1821 that Bishop Germanos of Patras raised the flag of revolution against the Turks, thus starting the Greek War of Independence. Offices and shops will be closed on this day, and there are likely to be some lively political demonstrations in many of the larger cities on this day.

Τρίτη, 12 Μαρτίου 2013

Re-think Athens


Le cabinet d’architecture Okra, venant des Pays-Bas, est le lauréat du concours international, Re-think Athens, qui a pour but de réhabiliter le centre de la capitale grecque. 

L’appel d’offres a été lancé par la Fondation Onassis et le résultat a été annoncé lors d’une cérémonie tenue le 27 février. 71 architectes et cabinets d’architecture ont participé à la compétition, qui appelait pour des propositions sur la réhabilitation profonde du ‘cœur d’Athènes’, sur la piétonisation de la rue Panepistimiou, tout en donnant un coup de neuf à la place Syntagma et Omonia, places situées aux deux extrémités de la rue Panepistimiou. 

Lors de l’annonce des prix, le premier ministre, Antonis Samaras, a souligné que le concours montre qu'il existe des forces vivantes dans notre société, lesquelles dans l'obscurité de la crise ont une vision différente de la Grèce, une vision différente d'Athènes. "La reconstitution, comme je la perçois, de la rue Panepistimiou, l'intervention sur la baie de Faliro et le développement de Elliniko, où un très grand parc métropolitain sera notamment créé, représentent à mon sens le "triangle" de cette renaissance. Très bientôt s'ajoutera un quatrième élément: la mise en valeur du front côtier de Faliro à Sounio", a ajouté le premier ministre.

Πέμπτη, 7 Μαρτίου 2013

Tsiknopemti (Greek Mardi Gras)




Tsiknopempti is the Thursday during Carnival or the "Greek Mardi Gras" period which marks the beginning of the last weekend that observant Greek Orthodox Church member can "legally" eat meat. 

Because of this, everyone rushes to prepare and enjoy their favourite’s meat dishes, creating a cloud of smoke where it is being cooked. This gives Tsiknopempti one of its other common names, "Smoke Thursday" or "Smoked Thursday". 

It is also called "Barbecue Thursday" or "Grilled Thursday" by some. It's a popular day for going out to eat and enjoying as many different meats as possible. It can also be called, as a joke, "Feast of the Carnivores".

In English, Mardi Gras means "Fat Tuesday" and so Tsiknopempti is sometimes also called "Fat Thursday" - which is logical as the cooking of all that meat results in vast quantities of fat dribbling down onto the coals.

Τρίτη, 5 Μαρτίου 2013

Ancient drama as contemporary theater


Audiences at the Greek National Theater are currently witnessing the intrigues of the Mannon family in Eugene O’Neill’s “Mourning Becomes Electra,” a play set in the aftermath of the American Civil War. In what appears to be a parallel universe to Aeschylus’ Oresteia, the fates of the members of the Mannon family unravel similarly to those of Electra, Agamemnon, Orestes and Clytemnestra, as they move around in a circle of hatred, revenge and all-destructive love.

Directed by Yiannis Houvardas, the play marks the third time this season that the National Theater is taking a look at ancient Greek myths, whether through productions directly referencing the old tales or plays inspired by their timeless existential and moral issues. The first in the series, Bob Wilson’s “Odyssey,” was followed by Tennessee Williams’s “Orpheus Descending,” a play billed as a modern retelling of the myth of Orpheus, directed in Athens by Barbara Weber.

The major presence of ancient Greek myths on local stages this winter is not purely coincidental: On the one hand are plays comprising theater’s international contemporary repertoire, while on the other are playwrights from across the world who, inspired by the myths, develop their own adaptations in search of questions regarding the perennial questions faced by mankind.

“Ancient myths have always been accepted universally and, without a doubt, their deeper meaning is spread throughout history. 
The myths of the Odyssey, Electra and Euridice are all statutory, symbolic myths, whose power is everlasting. Many works of medieval and Elizabethan theater, even Shakespeare, have been inspired by antiquity. There is a sense of continuity in terms of the recurring symbolism, in the same way those poets often look to ancient mythology,” said Athens University Professor Giorgos Giatromanolakis.

Directed by Thodoris Gonis, Iakovos Kambanellis’s “Gramma ston Oresti” (Letter to Orestes) has already gone on stage at the Bios cultural venue, while at the Poreia Theater, American playwright Sarah Ruhl’s “Eurydice,” directed by Dimitris Tarlow, has been granted an extension to March 31.

Meanwhile, the UK-based Temple Theater troupe performed its critically acclaimed production “Unmythable” – in which four British performers tell the story of ancient Greek mythology in the space of 70 minutes – at Bios, while Dea Loher’s “Manhattan Medea,” in which Medea and Jason are illegal immigrants forced to leave Europe, is scheduled to go on stage at the Apo Michanis Theater on March 4.

While ancient myths are revived on stage through the use of new technology, such as video art for instance, the agonies and existential questions posed by ancient heroes remain timeless.
 


"Visite d'adieu" à la Pinacothèque nationale d'Athènes

 

La Pinacothèque nationale d'Athènes restera ouverte au public jusqu'au lundi 5 mars. Elle ouvrira à nouveau ses portes dans 850 jours, à savoir à Noël 2015, avec un tout nouveau visage, à la fois plus moderne mais aussi plus grand - une superficie double à celle d'aujourd'hui.

La grande affluence de visiteurs, 6 millions sur les 20 dernières années dans une proportion de 95% de Grecs et 5% de touristes étrangers, dément les allégations soutenant que "les Grecs sont indifférents à la culture" et confirme au contraire "la grande sensibilité portée par les Grecs à l'éducation de leurs enfants".

C'est en ces termes que la directrice de la Pinacothèque, Marina Lambraki-Plaka, a reçu samedi le public dans le cadre de la dernière visite guidée avant la fermeture de l'établissement et le début de la mise en chantier en avril.
Cette "visite guidée d'adieu" a eu lieu au 2e étage de la Pinacothèque nationale, qui abrite les collections de peinture grecque du XXe siècle, dans les salles qui avaient été réaménagées en 2000 grâce à des financements de la Fondation Niarchos et du Cadre communautaire d'appui.

La totalité des collections de la Pinacothèque nationale, environ 15.000 œuvres de peinture, sculpture, gravure, sera conservée dans des entrepôts sécurisés de la Banque Nationale de Grèce. Une sélection d'œuvres sera exposée périodiquement à la Glyptothèque située dans le quartier de Goudi, où seront transférés également provisoirement les bureaux de la Pinacothèque. 
Source amna.

Κυριακή, 3 Μαρτίου 2013

3rd World Jazz Festival Athens 08-10/03




Les "astronautes" groupe envisage la création d'une expérience musicale complète.
Objectif du groupe est l'émergence de tendances artistiques et musicales principalement de la scène musicale grecque, mais aussi la présentation d'événements éducatifs, technologiques et expérimentales liées au vaste domaine de la musique.

"Astronauts group" envisions the creation of a complete music experience.
Aim of the group is the emergence of artistic and musical trends mainly from the Greek music scene, but also the presentation of educational, technological and experimental happenings related to the broad field of music.

Η ομάδα "Αστροναύτες" οραματίζεται τη δημιουργία μιας ολοκληρωμένης μουσικής εμπειρίας.
Στόχο έχει, την ανάδειξη καλλιτεχνικών και μουσικών ρευμάτων κυρίως από την ελληνική μουσική σκηνή, αλλά και τη παρουσίαση εκπαιδευτικών, τεχνολογικών και πειραματικών δρώμενων που σχετίζονται με τον ευρύ κλάδο της μουσικής.

 

Παρασκευή, 1 Μαρτίου 2013

France-Grèce: une amitié solide se construit au XIXème siècle




La Fondation du Parlement hellénique et l’Institut français d’Athènes ont publié les Actes du colloque effectué en mars 2011 à l’Institut, sur le thème: ’’La Grèce et la France au XIXème siècle’’.



A cet égard, l’Ambassade de France en Grèce, en partenariat avec l’Institut français d’Athènes, a eu une collaboration très fructueuse avec la Fondation du Parlement hellénique pour l’organisation et la réalisation de ce colloque, réalisé sous l’égide du professeur Evangelos Chrisos, ancien secrétaire général de la Fondation et professeur émérite de la Fondation. 



Tout au long du XIXe siècle, les relations franco-grecques ont été marquées par une coopération constante et par une interaction réussie dans des domaines très divers tels que l’histoire politique, économique et militaire, la science juridique, l’archéologie, les arts et la culture en général, tant dans la sphère publique que privée. En témoignent de façon révélatrice les interventions publiées ici. 



‘’Depuis la formation de l’Etat grec, la France n’a cessé d’être pour la Grèce un défenseur de premier ordre. Et chaque fois que la Grèce avait besoin de la France, la France était présente’’, souligne l’ambassadeur Christophe Farnaud en ajoutant qu’il y a une influence française sur la Grèce et en même temps une influence grecque sur la France.

Sharethis