Σάββατο, 30 Νοεμβρίου 2013

The Sacred Way



The archaeological site of the recently excavated Sacred Way (ancient Iera Odos) is located at Estavromenou Square in Aigaleo, near the homonymous metro station. Sacred ways usually led to sanctuaries and were followed by religious processions during official celebrations. This one was the most important Sacred Way in ancient Greece. It began at the Sacred Gate in the Kerameikos and led from Athens to Eleusis following the same course as modern Iera Odos. The street and adjacent cemetery were revealed during excavations for the extension of Line 3 of the Athens Metro.

Eighteen fragmentary graves of different types were excavated along the street: cist and tile graves, shaft graves, cremations, a jar-burial, and the bottom of three sarcophagi. The graves lay close to the surface and were largely destroyed as a result. Their grave gifts - a few plates, small arybaloid lekythoi and kantharoi of the fourth century BC - were scattered across the site. Throughout the site, archaeological strata lay very close to the surface and were continuously disturbed through time. The recovered pottery thus dates from the fifth century BC to the twentieth century AD.
 
Previous rescue excavations, carried out during the widening of modern Iera Odos, had revealed parts of the Sacred Street. The recent excavations at Estavromenou Square, however, uncovered the street's full width over a considerable distance. The site was subsequently listed, conserved, and rendered accessible to the public.

Τρίτη, 19 Νοεμβρίου 2013

Le gouvernement grec dans l’impasse en raison des exigences de la troïka.




Négociation avec la troïka : pour le gouvernement grec est plongé dans la confusion, face aux problèmes auxquels il se trouve confronté en raison des exigences de la troïka. Selon le quotidien « Le Journal des Rédacteurs », la négociation risque de se solder par un échec, la troïka restant ferme sur sa position en ce qui concerne l’insuffisance budgétaire de 2014 (estimée à 2,5 milliards d’euros par la troïka et à 500 millionsd’euros par le gouvernement). 

En même temps, le refus de la troïka d’accepter les propositions du gouvernement concernant la mise aux enchères de la résidence principale et la taxe foncière provoque l’agitation au sein des groupes parlementaires de la ND et du PASOK.



Le quotidien Kathimerini évoque le risque d’une instabilité politique et note que la troïka a rejeté la plus grande partie des propositions grecques. Lors de leurs entretiens hier avec les représentants de la troïka, les ministres des finances, M. Stournaras, du travail, M. Vroutsis et du développement, M. Hatzidakis, ont clairement fait savoir à la troïka que le Parlement n’approuvera pas de nouvelles mesures d’austérité, telles que la levée du moratoire interdisant la mise aux enchères de la résidence principale pour rembourser les dettes envers les banques et les licenciements massifs dans le secteur privé. 

Le ministre des finances, M.Stournaras, aurait même déclaré que le gouvernement n’envisage pas d’adopter de mesures nécessitant l’approbation du Parlement, ne voulant pas mettre à l’épreuve la cohésion de la majorité gouvernementale.


Le quotidien estime que les négociations n’ont que peu de chances d’aboutir à un accord d’ici jeudi, date de départ d’Athènes des représentants de la troïka.

Δευτέρα, 18 Νοεμβρίου 2013

"Miss Violence" best scenario at the 24th international film festival of Stockholm.





The Greek film "Miss Violence" received the award for the best scenario (Alexandros Avranas and Costas Peroulis) at the 24th international film festival of Stockholm.

Alexandros Avranas' film has also won the silver lion at the 70th film festival of Venice while Themis Panou won the lead actor award.

On her 11th birthday, Angeliki decides to commit suicide by jumping from the balcony of her family’s apartment. Discovered in a pool of blood four stories below, with a smile on her face, Angeliki’s family is resolute in claiming her death as an accident. But with her death the façade that hides the horrible tales of domestic abuse within the family begins to fall apart.
»Miss Violence« could be seen as a continuation of the dark and strange narratives of New Greek cinema, seen in films such as the 2009 Stockholm Film Festival Bronze Horse winner »Dogtooth«, arguably reflecting the country’s bleak political and economic situation. »Miss Violence« competed at the 70th Venice International Film Festival, where director Alexandros Avranas was awarded the Silver Lion for Best Director and actor Themis Panou was awarded the Volpi Cup for Best Actor.

Title                Miss Violence
Director           Alexandros Avranas
Country           Greece
Length            99 min
Section           Competition
Language        Greek
Subtitle           english
Cast               Themis Panou, Reni Pittaki, Eleni Roussinou, Sissy Toumasi,
                     Kalliopi Zontanou, Constantinos Athanasiades
Producer         Vasilis Chrysanthopoulos, Alexandros Avranas, 
                     Christos Konstantakopoulos
Script             Alexandros Avranas, Kostas Peroulis

Κυριακή, 17 Νοεμβρίου 2013

A Cabinet of Greek Curiosities: Strange Tales and Surprising Facts from the Cradle of Western Civilization





The ancient Greeks were a wonderful people. They gave us democracy, drama, and philosophy, and many forms of art and branches of science would be inconceivable without their influence. And yet, they were capable of the most outlandish behaviour, preposterous beliefs, and ludicrous opinions.

Like its companion volume, A Cabinet of Roman Curiosities, this is an uproarious miscellany of odd stories and facts, culled from a lifetime of teaching ancient Greek civilization. In some ways, the book demonstrates how much the Greeks were like us.

Politicians were regarded as shallow and self-serving; overweight people resorted to implausible diets; Socrates and the king of Sparta used to entertain their children by riding around on a stick pretending it was a horse. Of course, their differences from us are abundantly documented too and the book may leave readers with a few incredulous questions.

To ward off evil, were scapegoats thrown down from cliffs, though fitted out with feathers and live birds to give them a sporting chance of survival? Did a werewolf really win the boxing event at the Olympic Games? Were prisoners released on bail so that they could enjoy dramatic festivals? Did anyone really believe that Pythagoras flew about on a magic arrow? Other such mysteries abound in this quirky and richly illustrated journey into the "glory that was Greece."

Σάββατο, 16 Νοεμβρίου 2013

Panorama du Cinéma européen à Athènes.




La 26ème édition du Panorama du Cinéma européen a ouvert se portes avec la projection de plus de 70 films dont 7 en avant-première et 8 en compétition. 



Au programme du Panorama, la projection de films grecs célèbres des années ’60, un hommage aux films noirs italiens, ainsi qu’un hommage au metteur en scène du cinéma bizarre, Alejandro Jodorowsky. Des événements parallèles seront organisés dans le cadre du Panorama, notamment une discussion sur le cinéma européen, par rapport à une société toujours en mouvement avec ses hautes et ses bas, voir ses inégalités et se confusions. 



Par ailleurs, les organisateurs du Panorama ont demandé à huit auteurs grecs de choisir leur film européen préféré, ayant aussi marqué leur propre œuvre. Dans ce but, une section particulière du Panorama est prévue. 



Le panorama se déroulera jusqu’au 27 novembre dans trois salles athéniennes :



Cinémathèque de Grèce

Capitol 3D

Cinema, Ideal



Pour en savoir plus sur le programme, cliquez ici.

Τετάρτη, 13 Νοεμβρίου 2013

« Mers grecques » Un voyage photographique dans le temps.




La Grèce, à travers les siècles, a été toujours liée à la mer. Celle-ci est présente dans l’histoire du pays et dans la vie quotidienne de ses habitants tout en représentant une source d’inspiration principale pour les artistes et les poètes, ainsi que pour les photographes.  

L’exposition photographique qui a vu le jour au musée Bénaki, au bâtiment de la rue Piraios, présente 350 photos, organisées autour de cinq axes chronologiques: la seconde moitié du 19ème siècle, les premières décennies du 20ème siècle, les années de l’entre-deux-guerres, la période après la Seconde Guerre Mondiale et les années après la chute de la dictature des colonels en arrivant jusqu’aujourd’hui. 

Les photos y exposées, provenant des archives et des collections privées en Grèce et à l’étranger, ont été sélectionnées pour leur intérêt artistique en relation avec l’évolution de la photographie, et le contexte historique qui est à l’origine de leur conception. 

L’ensemble de l’exposition, illustrant la relation que les gens entretiennent avec la mer, le mode de vie dans les communautés côtières et insulaires, le développement de la marine marchande et les premiers circuits des voyageurs dans les îles avant que le tourisme de masse prenne la relève, sera ouverte au public jusqu’au 5 janvier 2014.

Δευτέρα, 11 Νοεμβρίου 2013

31st Athens Classic Marathon


Kenyan distance runner Hillary Yego, 26, is the winner of the 31st Athens Classic Marathon on Sunday, completing the race at the Panathenaic Stadium at 2 hours, 13 minutes and 59 seconds.Second and third place were also claimed by Kenyans Dickson Kimeli (2.14.40) and David Rutoh (2.14.47), respectively. 

The first Greek athlete in the classic Marathon race this year is Christoforos Meroussis, with 2.24.09. Among women runners, Kenyan Nancy Joan Rotich came first (2.41.38), and Greek Magda Gazea second (2.46.03). More than 10,000 people registered for the classic 42 km race, which started in Marathon northeast of Athens.

Σάββατο, 9 Νοεμβρίου 2013

Thèmes dominant l’actualité grecque.






Radiotélévision publique :

l’évacuation par la police hier du bâtiment de l’ERT, occupé pendant 5 mois par les anciens employés de la radiotélévisi on publique (cf. revue d’hier) domine
l’actualité. Les journaux relèvent que le Président de SYRIZA, M. Tsipras, a déposé hier soir une motion de censure contre le gouvernement de coaliti on. « Il faut que la Grèce abandonne la voie catastrophique sur laquelle elle s’est engagée », a déclaré M. Tsipras, au Parlement, au moment du dépôt de cette motion. La discussion sur le texte doit commencer aujourd’hui et le vote est prévu pour dimanche soir. Kathimerininote que selon l’article 142 du règlement du Parlem
ent, la motion de censure devra être approuvée par la majorité absolue (151 voix). Selon le journal, les partis qui voteraient contre le gouvernement seraient le KKE, les Grecs indépendants et Aube dorée, tandis que la Gauche démocratique devrait prendre position aujourd’hui

Négociations avec la troïka :

les représentants de la troïka se sont entretenus hier avec le ministre du développement, M. Hatzidakis. Selon la presse (Kathimerini, Ta Nea, Ethnos, Eleftheros Typos) la troïka insiste sur la levée du moratoire interdisant la mise aux enchères de la résidence principale pour rembourser les dettes envers les banques. La troïka a rejeté les propositions du gouvernement grec portant sur une levée progressive de cette mesure dans le but de protéger les citoyens en difficulté. Elle estime que la loi actuellement en vigueur (Loi Katseli) dispose d’un cadre de protection suffisant pour les citoyens qui ne sont pas en mesure de rembourser leurs dettes. Les discussions devraient se poursuivre lors des prochains jours. Eleftheros Typos titre ainsi : « La partie de poker sur la mise aux enchères des biens se poursuit ».

Grèce – France :

sous le titre « Rayonnement français »,
Le journal "Ta Nea" fait état du dîner organisé hier à l’ambassade de France en Grèce, à l’occasion de la visite à Athènes d’une délégation du MEDEF(Mouvement des entreprises de France) et de l’AFEP(Associations française des entreprises privées). Pour sa part, Le Bulletin de l’ANA fait état de l’entretien hier entre le ministre grec de l’environnement, M. Maniatis, et les délégations duMEDEF et de l’AFEP. Selon le quotidien les discussions ont porté sur les priorités du ministère en vue de laprésidence grecque de l’UE. Lesreprésentants du patronat français ont exprimé, selon des informations, leur intérêt d'œuvrer de concert et de coopérer avec la présidence grecque avec pour objectif commun le redémarrage de la croissance dans l’ensemble de la zone euro. Dans ce contexte, la délégation française a manifesté un vif intérêt tant pour les initiatives grecques destinées à garantir de l’énergie bon marché au niveau européen que pour la promotion de la compétitivité dans les secteurs de l’énergie et de l’environnement.

Sharethis