Σάββατο, 9 Νοεμβρίου 2013

Thèmes dominant l’actualité grecque.






Radiotélévision publique :

l’évacuation par la police hier du bâtiment de l’ERT, occupé pendant 5 mois par les anciens employés de la radiotélévisi on publique (cf. revue d’hier) domine
l’actualité. Les journaux relèvent que le Président de SYRIZA, M. Tsipras, a déposé hier soir une motion de censure contre le gouvernement de coaliti on. « Il faut que la Grèce abandonne la voie catastrophique sur laquelle elle s’est engagée », a déclaré M. Tsipras, au Parlement, au moment du dépôt de cette motion. La discussion sur le texte doit commencer aujourd’hui et le vote est prévu pour dimanche soir. Kathimerininote que selon l’article 142 du règlement du Parlem
ent, la motion de censure devra être approuvée par la majorité absolue (151 voix). Selon le journal, les partis qui voteraient contre le gouvernement seraient le KKE, les Grecs indépendants et Aube dorée, tandis que la Gauche démocratique devrait prendre position aujourd’hui

Négociations avec la troïka :

les représentants de la troïka se sont entretenus hier avec le ministre du développement, M. Hatzidakis. Selon la presse (Kathimerini, Ta Nea, Ethnos, Eleftheros Typos) la troïka insiste sur la levée du moratoire interdisant la mise aux enchères de la résidence principale pour rembourser les dettes envers les banques. La troïka a rejeté les propositions du gouvernement grec portant sur une levée progressive de cette mesure dans le but de protéger les citoyens en difficulté. Elle estime que la loi actuellement en vigueur (Loi Katseli) dispose d’un cadre de protection suffisant pour les citoyens qui ne sont pas en mesure de rembourser leurs dettes. Les discussions devraient se poursuivre lors des prochains jours. Eleftheros Typos titre ainsi : « La partie de poker sur la mise aux enchères des biens se poursuit ».

Grèce – France :

sous le titre « Rayonnement français »,
Le journal "Ta Nea" fait état du dîner organisé hier à l’ambassade de France en Grèce, à l’occasion de la visite à Athènes d’une délégation du MEDEF(Mouvement des entreprises de France) et de l’AFEP(Associations française des entreprises privées). Pour sa part, Le Bulletin de l’ANA fait état de l’entretien hier entre le ministre grec de l’environnement, M. Maniatis, et les délégations duMEDEF et de l’AFEP. Selon le quotidien les discussions ont porté sur les priorités du ministère en vue de laprésidence grecque de l’UE. Lesreprésentants du patronat français ont exprimé, selon des informations, leur intérêt d'œuvrer de concert et de coopérer avec la présidence grecque avec pour objectif commun le redémarrage de la croissance dans l’ensemble de la zone euro. Dans ce contexte, la délégation française a manifesté un vif intérêt tant pour les initiatives grecques destinées à garantir de l’énergie bon marché au niveau européen que pour la promotion de la compétitivité dans les secteurs de l’énergie et de l’environnement.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Sharethis