Κυριακή, 28 Οκτωβρίου 2012

Réthymnon voyage à Strasbourg



La ville crétoise de Réthymnon est actuellement au centre du projet ‘’e.cité’’, organisé par l’Association Alsace-Crète, le Centre d’art contemporain de Crète, et l’Association Apollonia – échanges artistiques européens. Jusqu’au 11 novembre, toute une série d’expositions, animations, ateliers, conférences et débats publiques sont au programme, dans le but de présenter les arts et l’art de vivre crétois. 

Selon les organisateurs, les villes participant dans le cadre de ‘’e.cité’’ proposent chacune une image particulière, reflétant leurs spécificités respectives.

Maintenant, c’est le tour à la ville de Réthymnon de marquer une nouvelle phase et, cela, en raison de la présentation, parallèlement aux manifestations culturelles, d’activités et de productions économiques et artistiques, ainsi que de propositions touristiques témoignant d’un art de vivre unique.
Plus précisément, jusqu’au 27 octobre, au Chapiteau de la Place Kléber, aura lieu une présentation des produits locaux, accompagnée de dégustations et d’ateliers de cuisine, céramique, argenterie et peinture byzantine. 

En même temps, l’exposition ‘’Cosmographies’’ présente l’œuvre de 4 artistes grecs, dont le point commun n’est pas seulement leur origine, mais aussi leur définition des limites du visible et du métaphysique.

Τρίτη, 23 Οκτωβρίου 2012

L’île de Lesvos au Réseau mondial des Géoparcs de l’UNESCO



La totalité de l’île de Lesvos, au nord-est de la Grèce, fait désormais partie du Réseau mondial des Géoparcs de l’UNESCO, suite à une décision de l’Organisation prononcée lors de la 11ème Conférence européenne des géoparcs du septembre dernier au Portugal. Jusque là, le Géoparc comprenait seulement la Forêt Pétrifiée, une ancienne forêt préservée par une grande éruption volcanique il y a 20 millions d’années, qui se trouve dans l’ouest de l’île.

Lancé en 2004, le Réseau mondial des Géoparcs (GGN) compte en ce moment 90 membres dans 26 pays. La notion de "géoparc" ne fait pas uniquement référence à la géologie mais aussi à tous les autres aspects du patrimoine naturel, culturel et immatériel. Les géoparcs mondiaux présentent des intérêts multiples sur le plan de la conservation, du développement durable, des énergies renouvelables et du tourisme vert. Le GGN, soutenu par l’UNESCO, encourage la coopération entre ses membres en vue d’améliorer les normes de qualité de tous les produits et activités des Géoparcs.


Δευτέρα, 22 Οκτωβρίου 2012

Périclès Hoursoglou




Périclès Hoursoglou, réalisateur, scénariste et producteur grec, né à Athènes en 1955, appartient à cette nouvelle génération des réalisateurs qui mettent ‘’l’Homme’’ au centre de leur intérêt. Après des études de mathématiques, il se consacre à la cinématographie et, de 1976 à 1992, Hoursoglou travaille comme assistant aux côtés de plusieurs réalisateurs, dont Pantélis Voulgaris.

Il commence sa carrière cinématographique avec deux courts métrages, Les boutons de manchette (1980) et Blind System (1983). Vient, ensuite, Style (1987), film télévisé qui raconte le quotidien d’un couple aux grandes ambitions et aux projets d’une vie luxueuse.

En 1993, Hoursoglou réalise le 1er long métrage intitulé Lefteris Dimakopoulos. Il s’agit du parcours de Lefteris, le protagoniste, qui débute pendant l’époque de la dictature des colonels.
On y suit, également, son voyage en Grèce et en Allemagne pour aboutir à la période où Lefteris est déjà un ingénieur reconnu. Le film a reçu plusieurs distinctions au Festival International du Film de Thessalonique (dont meilleur film/nouveau réalisateur/décor/costumes). 

Suit en 1997 Le Monsieur en gris, également primé au Festival International du Film de Thessalonique. Ce film suit un fonctionnaire au moment de sa retraite, incapable de vivre le rêve d’une aventure extra-conjugale.  

Les Yeux de la nuit (2003) parle de la solitude et de l’espor pour un avenir meilleur. Ce film sensible porte sur le caractère essentiel du contact humain et de l’indulgence envers les autres. 

Le gérant (2009) raconte la vie d’un homme à la cinquantaine qui ne pouvant plus faire face à ses problèmes, décide alors de se consacrer aux autres. 

Hoursoglou est un réalisateur qui sensible aux gens ordinaires, dépourvus de parole à l’heure actuelle. L’auteur montre une préférence pour la vulnérabilité et les erreurs de ses protagonistes.

Le petit journal.

Κυριακή, 21 Οκτωβρίου 2012

Xclusive Designers Week




Xclusive Designers Week is the official international fashion week in Greece. 

It takes place twice a year at the luxurious premises of Ethniki Asfalistiki Conference Center, presenting both supreme and current, cutting edge Greek designers along with top international fashion designers and fashion houses. Until today, AXDW has had the honor of hosting the fashion shows of legendary international fashion houses such as Emanuel Ungaro, Vivienne Westwood, Guy Laroche, Krizia, Vivia Ferragamo, Barbara Bui, Francois & Marithe Zirbaud, to name a few.

The 12th Athens Xclusive Designers Week will take place on October 20-23 at the National Insurance Hall. Well-acclaimed Greek designers will present their collections for Spring-Summer 2013.

Τρίτη, 16 Οκτωβρίου 2012

Le régime crétois et les produits alimentaires grecs.



Le ‘‘régime méditerranéen’’, le régime alimentaire traditionnel de plusieurs pays du bassin méditerranéen, est surtout associé à la Grèce et plus particulièrement avec l’île de Crète. Les scientifiques le considèrent sain et faisant augmenter la moyenne de vie car il combine un apport calorique relativement faible par rapport à l’activité physique déployée.

Il s’agit d’une alimentation où le pain, les céréales, les fruits et les légumes jouent un rôle principal. L’huile d’olive est la base des lipides utilisés. La consommation de gras saturés et de viande rouge est modérée, même si elle n’est pas tout à fait interdite. De plus, le vin en fait partie intégrale, consommé lui aussi modérément et au cours du repas. Enfin, un élément très important du régime, est sa liaison à la sociabilité et au plaisir de manger et de vivre. Plus qu’un régime, c’est une façon de vivre, liée à de bons produits, savoureux et de qualité. 

Déjà, quatre pays méditerranéens, la Grèce, l'Italie, l'Espagne et le Maroc, ont soumis un dossier pour la reconnaissance officielle par l'UNESCO du régime alimentaire méditerranéen en tant qu'héritage culturel immatériel. 

La Grèce a une longue histoire en ce qui concerne la production des aliments qui constituent le régime méditerranéen. Depuis l’époque Minoenne (3000-1500 av.J.C.) la Grèce est la patrie des produits qui le composent, avec une grande variété de haute qualité, un vrai paradis des gourmets. L’huile d’olive, les vins, les fruits ou les fromages et les yaourts grecs sont célèbres dans le monde entier. Déjà, 85 produits ont le label Appellation d’origine contrôlée (ΠΟΠ en grec), parmi lesquels plusieurs sortes d’huile d’olive et de fromages, le ‘krokos’ (safrane) de Kozani, les raisins de Corinthe etc. 

Le fait que les grecs sont exigeants en ce qui concerne la qualité des aliments, a conduit, depuis quelques années, à une forte montée des produits biologiques. 

Κυριακή, 14 Οκτωβρίου 2012

Interactive Van Gogh Opens new Vistas



Petros Vrellis is a young Greek engineer from Ioannina, whose name went viral on the Internet because of his impresssive interactive template that animates Vincent Van Gogh’s Starry Night.

A fluid simulation gently creates a flowing fabric from Van Gogh’s impressionist portrait of the Milky Way and night sky over Saint-Rémy in France, using the thick paint daubs as the particles within the fluid.

A touch interface allows the viewer to deform the image, altering both the flow of the particles and the synthesized sound, and then watch it slowly return to its original state. But Vrellis is also the brains behind, the first in Greece -and maybe in Europe- interactive bookstore window, in Patras.

Using depth sensing technology by Microsoft Kinect, the application allows passersby to select and flip through books that roll on display on the shop-window, thanks to a projector and a laptop, installed just behind it.

Σάββατο, 13 Οκτωβρίου 2012

Ilias Kiriakidis, peintre artiste-artisan


On entre dans l’univers du peintre Ilias Kiriakidis comme on entre dans son atelier. Un vélo est accroché au plafond ; Ilias nous explique que là-haut, il est plus vivant que s’il était par terre. Et pour le visiteur, découvrant le lieu par hasard, c’est une immersion dans le Merveilleux

L’atelier situé à Dafni est une joyeuse caverne d’Ali Baba, et sous le regard coloré des femmes peintes aux murs, on découvre l’univers de l'artiste autodidacte. "J’ai fait une école d’art graphique, précise Ilias, mais pour moi la seule école, c’est la vie". 


Ilias Kiriakidis partage son temps entre ses activités d’artistes et ses activités d’artisan. A trente ans, il se rend à Paris où il restera pendant 10 ans. Il se forme là-bas au métier de décorateur. Profession qu’il continuera d’exercer à son retour en Grèce. Peinture murale, fresques, trompe-l’œil, imitation, … Ilias perfectionne ces techniques et les mêle à ses inspirations, navigant entre sa casquette d’artiste et celle d’artisan. "Au début, j’avais du mal avec les commandes. Je me laissais dévorer par mon imagination et voulais l’exprimer dans tous mes travaux. J’ai compris plus tard, avec l’expérience, que ce comportement était égocentrique. Ce n’était pas moi qui allais habiter dans les espaces que je décorais. Je devais me plier aux exigences des clients et à leur goût." 

Aujourd’hui, Ilias a laissé ses deux univers se compléter sans se piétiner. Dans sa production artistique personnelle, il a inséré des éléments propres à la décoration : notamment dans la transformation des meubles qu’il trouve abandonnés dans la rue et qui trouvent leur place parmi les tableaux symbolistes et luminaires en carton, canettes de bière et matériaux recyclés.

Travailler l’image
 

"Je suis aussi photographe, confie Ilias. Et j’aime travailler à partir de photos que je prends moi-même. Je me promène dans la rue, quelque chose me plait, je le prends en photo et je peux travailler dessus en peinture plus tard. Ma façon de travailler est très intense. Je me donne un thème, par exemple les nus de femmes ou les poissons et je me lance sur un nombre de tableau, une vingtaine généralement, l’objectif étant bien sur l’exposition. Je peins souvent plusieurs tableaux en même temps, sans savoir au préalable ce qui va sortir dans chacun d’eux. Pour moi c’est impossible de commencer un tableau avec une idée en tête, de le finir et de commencer autre. Je ne sais jamais ce qui va sortir de ma toile. Je commence ma peinture et j’en suis à la fois auteur et spectateur. Chacune de mes toiles se nourrissent entre elles et s’imprègnent du moment."

Café-transistor
 

En levant les yeux on peut voir sur des étagères proches du plafond une collection de transistors de toutes époques et de toutes tailles. Quand on le questionne à ce sujet il répond dans un sourire que c’est une passion d’enfance. "Je suis né à une époque où on n’avait pas la TV. La radio, c’était tout : les informations, les distractions, la musique. Et même quand la télévision est arrivée, j’ai continué à écouter la radio, je préférais. Quand je travaille, la musique m’aide beaucoup. C’est elle qui m’inspire les formes et surtout les couleurs. Quand j’arrive dans mon atelier, je me prépare un café et j’allume la radio : c’est parti pour des heures de travail."

source:le petit journal

Παρασκευή, 12 Οκτωβρίου 2012

Excavations at Ancient Olympia


Excavations are to begin immediately to uncover the remainder of a building of the ancient Gymnasium in Ancient Olympia, venue of the first Olympic Games in antiquity.

The Gymnasium is a monument of exceptional archaeological and cultural value, and its full excavation will complete the archaeological landscape of the Sacred Altis sanctuary.

To date, the East Stoa has been partially investigated, at a length of 120 meters.
The ancient gymnasium of Olympia lays north-west of the Altis enclosure on a flat stretch of land by the Kladeos river bank. It is adjacent to the palaestra, which extends the gymnasium complex towards the south. Here athletes practiced track and field and the pentathlon. Before the construction of the gymnasium in the Hellenistic period, these events took place outdoors. The surviving structure dates to the second century BC.



The gymnasium is a large quadrangular building, with central court enclosed by Doric stoas. A series of rooms for the athletes probably occupied the west wing. The better studied east wing consists of a solid outer wall, an internal double Doric colonnade, and another colonnade of sixty columns along the court. The lower courses of the outer wall were of poros blocks with stone-built buttresses on the exterior, while the upper courses were of brick. 

The stoa, like the stadium, was one Olympic stade long, and had ruts on the floor marking the starting-point and finishing post, so that the athletes practiced the exact same distance as they would run during the games. The internal colonnade divided the stoa longitudinally into two parallel tracks: the xystos, the floor of which had to be regularly scraped and leveled (xystos=scraped); and, on the side of the court, the paradromis, or auxiliary track. The spacious court, approximately two hundred and twenty meters long and a hundred meters wide, was used to practice the javelin and discus. A monumental propylon was added at the south-east corner of the building, opposite the north-west entrance to the Altis, in the late second century BC. 

This propylon consisted of a Corinthian portico, 15.50 meters long and 9.80 meters wide, raised on steps. The propylon's interior was divided longitudinally into three naves by two rows of Corinthian columns; the entablature was decorated with bovine heads and supported a coffered stone ceiling. The south stoa, which communicates with the adjacent palaestra to the south, was added in the first century BC.

The gymnasium is only partly preserved. Its west wing was swept away by the Kladeos river, while its north section has not yet been investigated. The surviving remains were excavated and studied by the German School in recent years.

The gymnasium and palaestra were used to train and educate ancient Olympians. They followed a strict routine of physical training, as well as education in music, math, grammar and reading. The gymnasium was an open building with Doric columns on each of its sides and athletes also stayed under its shelter during hot and humid times to avoid overexposure to the weather.
Source:amna

Τετάρτη, 3 Οκτωβρίου 2012

Ce Formidable Bordel……Αυτό το υπέροχο πορνείο (Eugène Ionesco)



Au Théâtre Booze Cooperativa sur une mise en scène de Constantina Nicolaidi Kolokotroni 57 – Athenes – 2103240944 

Du 15 Octobre au 6 Novembre a 21.00 

Le Théâtre de l’absurde, mais, absurde comment ? Ionesco nous prend par la main et nous montre la face cachée de notre vision…..Vous avez dit absurde ? Peut être, mais absurde comment ? Connaître Ionesco, c’est accepter la traversée de la frontière. Allez-y. 






A propos d'Eugène Ionesco

Eugène Ionesco, né Eugen Ionescu le 26 novembre 19091 à Slatina (Roumanie) et mort le 28 mars 1994 à Paris, est un dramaturge et écrivain roumain et français. Il passe la majeure partie de sa vie à voyager entre la France et la Roumanie. Représentant du théâtre de l'absurde, il écrit de nombreuses œuvres dont les plus connues sont La Cantatrice chauve, Les Chaises ou bien encore Rhinocéros. Ce formidable bordel ! est représentée pour la première fois le 10 novembre 1973 au Théâtre Moderne dans une mise en scène de Jacques Mauclair.

Τρίτη, 2 Οκτωβρίου 2012

Egyptian Vultures Monitored Through Transmitters



A project aiming to protect the endangered species of the Egyptian vulture is now making use of special transmitters to monitor the rare birds’ migration to Africa. 

The Egyptian vulture (Neophron percnopterus and asproparis in Greek) migrates south to spend the winter in sub-Saharan Africa. As part of the European project Life+ that aims at preventing the extinction of the vulture in Greece and Bulgaria- special transmitters have been placed on two of these rare birds.

Icarus, a young vulture born near Meteora earlier this year, and Lazarus, named thus, because it was saved after it had been found half-dead in Attica, have already begun their journey, which is being monitored by scientists. Their trail can also be followed on the project’s website.
So far, young Icarus has travelled over the Peloponnese and has been located in Crete, while the older and more experienced Lazarus has crossed Northern Greece and Turkey, and is now flying over Syria.

A Surprise Arrival at Athens Airport

An unscheduled landing took place at Athens International Airport a few weeks ago, when a Buff-breasted sandpiper made one of its unusual appearances in Europe and its first recorded sighting in Greece. The small shorebird is a long-distance migrant and travels from central North America to South America, mainly Argentina, but appears rarely as an occasional wanderer in Western Europe in autumn.
Tryngites subruficollis is considered to be the only member of the genus Trygites and a near-threatened species. According to the Fauna Observation Team of the Airport's environmental service, rare bird sightings are not uncommon in the airport area, as this was the 188th bird species to be recorded there.

Δευτέρα, 1 Οκτωβρίου 2012

Rentrée automnale du CineDoc


CineDoc, en pleine forme, est de retour pour présenter au public grec et chypriote des documentaires nommés aux concours internationaux. L’Institut Français de Grèce participe à son organisation en coopération avec des particuliers. Le documentaire ''La division de Chypre'' par Apostolidis et Averof a inauguré Cinedoc, il y a dix jours.
La première officielle du CineDoc a eu lieu le 26 septembre à l’ifg avec la projection du documentaire "Encardia: La pierre qui danse" par Kovotsos. Le documentaire, couronné du prix de public au dernier festival du documentaire de Thessalonique, présente les villages grécophones à l’Italie du Sud. A l’issue de la projection, l’atrium de l’ifg a accueilli un concert offert par le fameux group grec Encardia aux spectateurs de CineDoc. La prochaine projection : "Les rêves dansants. Sur les pas de Pina Bausch", aura lieu mercredi le 3 octobre, à 20h00 à l’ifg.

Sharethis