Τετάρτη, 20 Φεβρουαρίου 2013

Grèce – France. L'opposition n'adhère pas à l'optimisme ambiant




François Hollande l'a déclaré "La France apporte son soutien et sa confiance à la Grèce". Tandis que le Premier ministre Antonis Samaras s'en félicite, le Syriza condamne l'opération de communication menée par le gouvernement grec.

A l'issue de son entrevue avec François Hollande, le Premier Ministre grec s'est félicité du message de confiance et de soutien présenté à la Grèce.

Pour l'opposition cependant, le gouvernement se voile la face et la réalité est toute autre. SYRIZA qualifie les déclarations de Antonis Samaras "d'optimisme feint qui n'a rien à voir avec la réalité"


Selon Skai.gr, l'opposition reproche au Premier ministre Antonis Samaras de réduire les relations internationales du pays à une opération de communication créant un climat optimiste qui n'a rien à voir avec la réalité. Il ajoute que "les investisseurs, le développement et le combat contre le chômage ne peuvent être attendus de la politique d'austérité menée par l'Europe".

Le Président de la République Hellénique a d'ailleurs précisé lors de sa rencontre avec le Président de la République française que les Grecs ont atteint leurs limites, qu'ils ont déjà donné énormément et que le pays est aujourd'hui au bord de l'explosion sociale. 

Source:  le petit journal

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Sharethis