Κυριακή, 21 Απριλίου 2013

Tu honoreras ta mère et ta mère.




« Tout va bien se passer » avait promis le médecin en accouchant Jo.
Mais une quarantaine d’années et quatre fils plus tard, rien ne se passe vraiment comme prévu en ce mois d’août : alors qu’elle vient d’arriver sur le sol grec pour organiser son traditionnel festival avec sa tribu, Jo apprend que celui-ci est annulé, crise économique oblige. L’heure semble être à la tragédie mais l’instinct maternel en étendard, elle monte au front, prête à soulever des montagnes pour le « bonheur » de ses petits.

Le dernier film de Brigitte Roüan ‘’Tu honoreras ta mère et ta mère’’ sort en salles en Grèce aujourd’hui. Le film a été spécialement projeté le 6 avril dans le cadre du Festival du Film Francophone à Athènes. 

Au centre de l’intrigue, Jo, qui débarque en Grèce avec ses fils, alors qu'elle sait que le festival qu'elle a créé est annulé pour cause de crise. Par la suite, on la voit squatter une maison parce qu'on ne la loge plus et forcer la main du maire pour faire quand même un "petit" spectacle... A la fin, son été entre chamailleries, coups du sang et du sort, ne ressemblera à aucun autre. 

Le film a été tourné à l’île de Milos, aux Cyclades. Pour la réalisatrice, le film est l’histoire d’une ‘’séparation’’ impossible, entre une mère et son fils. ‘’C’est comme un chagrin d’amour et les mères qui soutiennent le contraire sont dans le déni total. Quand il n’y a plus de bruit d’enfants dans une maison, le silence devient terrible même lorsque l’on a une vie professionnelle et amoureuse’’.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Sharethis