Πέμπτη, 6 Ιουνίου 2013

Le FMI met sur la table une nouvelle décote de la dette grecque



(La presse Hellénique: Kathimerini)

« Le FMI reconnait les erreurs du programme grec mais rejette la responsabilité notamment sur la zone euro et la partie grecque ». Le journal souligne : « le FMI repose la question d’une nouvelle décote de la dette grecque tout en freinant les discussions sur une réduction de la TVA dans la restauration et de la taxe spéciale de consommation sur le fioul domestique.

En même temps il critique sévèrement leretard accusé dans la mise en œuvre de la réforme de l’administration fiscale et des privatisations tout en faisant une autocritique sur le programme grec. 

Par ailleurs, le FMI prévoit un trou financier à hauteur de 4,6 milliards d’euros en 2014 et demande à la zone euro d’accélérer ses décisions sur une nouvelle décote de la dette grecque, en précisant que cette question doit être réglée d’ici la fin de l’été. Selon le FMI des nouvelles mesures ne seront pas nécessaires en 2014, toutefois l’organisme n’exclut pas l’adoption de nouvelles mesures au cours de la période 2015-2016 ». 

Le ministre grec des finances, M. Stournaras a déclaré hier : « Le rapport est bienvenu et objectif. C’est une occasion pour nous tous de réaliser nos erreurs afin de ne pas les répéter »

De son côté, M. Paul Thomsen, chargé de la Grèce ausein du FMI, a déclaré hier au cours d’une conférence de presse que les décisions de la zone euro sur une nouvelle décote de la dette grecque seraient prises au début de l’année 2014 à condition que la Grèce dégage un excédent primaire

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Sharethis