Κυριακή, 1 Σεπτεμβρίου 2013

LA REVUE DE LA PRESSE HELLENIQUE (Politique intérieure)


Le journal « Ta Nea » note que M. Samaras aurait confirmé lors de la réunion la décision du gouvernement sur le rôle purement subsidiaire de la Grèce en cas d’une éventuelle intervention militaire.

Le journal « Eleftheros Typos » Recrutements : dans un communiqué, le ministre de la réforme administrative, M Mitsotakis, a démenti hier les allégations du ministre délégué à l’intérieur, M. Grigorakos, selon lesquelles 10% des recrutements effectués entre 2004 et 2009 ont été réalisés grâce à des faux diplômes qui n’avaient pas été contrôlés par l’ASEP (cf. revue du 29 août)

Le journal  « Kathimerini » Privatisations : relève que le porte-parole de la Commission européenne, M. Simon O’Connor, a démenti hier les informations portant sur la création d’une entreprise qui siègera à Luxembourg et qui sera chargée de la gestion des biens de l’Etat grec. « La responsabilité de la mise en œuvre du programme grec de privatisations relève de la compétence du gouvernement grec et le TAIPED (fonds de mise en valeur du patrimoine privé de l'Etat) devra continuer à gérer les biens publics », a déclaré M. O’Connor en soulignant que les scénarios rendus publics sur la création d’une telle entreprise n’ont pas l’approbation de la Commission européenne, ni de l’Eurogroupe, et par conséquent ne sont pas justifiés.

Le journal « Ta Nea » Education : note que le projet de loi sur le nouveau système éducatif grec concernant notamment le fonctionnement des lycées et les examens d’entrée aux universités a été déposé hier au Parlement.
Par ailleurs, la presse fait état de la chute importante de la moyenne d’entrée aux universités. Selon les résultats des examens, les candidats optent désormais pour les facultés offrant des perspectives de carrière tandis que le critère principal de choix est le lieu de résidence, en raison de la crise économique et des difficultés financières des ménages.

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Sharethis