Κυριακή, 18 Αυγούστου 2013

L’ÎLE DE L’ÎLE





« Juste au-dessus de cette île brillante »

L’île de l’île est le thème choisi pour cette 15e édition, comme un paradigme. Pour des insulaires ou géographes, cela évoque bien sûr les îles-secondes, ou la double insularité. Une notion plus intime que celle de l’archipel. Le salon d’Ouessant ne peut se détacher de la réalité physique et humaine des îles, car il est organisé par des îliens : Keller et Ouessant, Inish Mor pour l’Irlande, Lifou pour la Nouvelle-Calédonie, l’île rousse pour la Corse…

L’île de l’île est une image poétique, une allégorie. Pour nos dix ans, nous avions choisi comme sujet comment naissent les îles, aujourd’hui nous interrogeons le secret de la création littéraire en lien avec les résidences d’écrivains. Certains proches nous ont inspirés, géographe décrivant les îles vertes vues du ciel, poète écrivant à l’infini sur la figure ontologique de l’île.

Pour tous, l’île de l’île se réfléchit. Par l’imaginaire, ou nos lectures d’enfance. Elles sont sous-marines ou dans les cieux, elles abritent des mystères et des personnages que l’on ne rencontre nulle part ailleurs. Parfois île-prison ou léproserie ; autres paradis ou ville engloutie. Inconnue, si éloignée. Ou lilliputienne.

L’île de l’île est à votre portée, c’est à Ouessant du 16 au 20 Août.

Isabelle Le Bal

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Sharethis