Κυριακή, 28 Σεπτεμβρίου 2014

L’aventure de l’archéologie égéenne et les Français (Exposition à Paris)




Du 5 octobre 2014 au 19 janvier 2015, le musée d'Archéologie nationale à Paris, accueille une exposition temporaire du département d'archéologie comparée, sous le titre ‘La Grèce des origines, entre rêve et archéologie’.
 Destinée à un public familial, cette exposition vous fera revivre la découverte du passé le plus ancien de la Grèce grâce à des collections de nombreux musées français, de documents d’archives inédits de photographies d’époque ainsi que des œuvres source d’inspiration pour des mouvements comme l’Art Nouveau ou l’Art Déco. Lors de ce voyage dans le temps, vous rencontrerez des personnalités originales : géologues, archéologues et amateurs éclairés, sortes de savants à la Jules Verne. 

Comme d’autres pays d’Europe, la France a ainsi vécu un temps à l’heure égéenne, recréant une nouvelle mythologie autour de ce passé rêvé de la Grèce. Il y a plus de cent ans, les civilisations de la mer Egée firent la une de la presse et les sites archéologiques de Mycènes et Cnossos devinrent de nouvelles destinations de voyage. Les artistes allèrent y puiser leur inspiration auprès d’un art neuf, vibrant et coloré. Décors de théâtre ou d’opéras, costumes, robes et écharpes célébrées par Marcel Proust vous raconteront cette mode « égéenne » qui s’abattit sur Paris. Tout au long du parcours, panneaux, photos, outils multimédias, bornes font appel à tous les sens et dispositifs d’archéologie expérimentale permettant aux visiteurs de découvrir de manière ludique la réalité de la recherche archéologique actuelle. 

(photo: Yvonne Jean-Haffen, Le roi de Crète aux fleurs de lys, 1932, fresque sur bois enduit, peinture à la caséine, 122 x 81 cm, Dinan, maison d’artiste de la Grande Vigne, don de l’artiste à la ville de Dinan en 1987)

Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Sharethis