Κυριακή, 12 Μαΐου 2013

«Manolis de Vourla»




1922. Manolis, petit Grec d'Asie mineure, a sept ans. Il joue au cerf-volant avec Ismet, son ami turc. Mais, les deux enfants ne se doutent pas que la guerre va mettre fin à leur amitié. Commence alors la Grande Catastrophe d'Asie Mineure. Plus d'un million de Grecs devront quitter la Turquie. 

Dans l'exode, Manolis sera séparé des siens. Heureusement, il y aura Sophia, sa grand-mère, qui ne le quittera pas. Où est sa mère, où sont ses frères ? Que va-t-il devenir ? Il n'en sait rien. Il lui faut d'abord apprendre à vivre en Grèce, la mère patrie qu'il ne connaît pas. 

Avec ce roman, c'est l'histoire de son père qu'Allain Glykos nous raconte. L'histoire d'une destinée singulière qui se confond avec le sort de tous ceux que la folie de l'Histoire, aujourd'hui encore, déracine et jette sur les routes de l'exil.

Biographie:
Allain Glykos est né à Bordeaux en 1948 de père grec et de mère française. Il enseigne la philosophie à l'université scientifique de Bordeaux, est rédacteur en chef des Cahiers art et science. Il a publié une douzaine de récits, romans et nouvelles et notamment Parle-moi de Manolis qui retrace le chemin qui l'a conduit vers ses racines grecques. A travers Manolis de Vourla, Allain Glykos poursuit cette quête des origines.


«Manolis de Vourla»
d’Allain Glykos
aux Editions Quiquandquoi, 2005, p. 143



Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου

Sharethis